Peinture et réfection d’une salle de bain en 10 points

Quelques conseils pratiques pour faciliter un travail de restauration de qualité de sa salle de bain

1) Les moisissures

Contre les moisissures, on préconise l’utilisation d’une solution d’eau de javel diluée ou encore d’un produit antifongique ou anti-moisissure.

On préconise communément de poser ces produits la veille du travail de peinture afin que la surface puisse sécher correctement. Le plus grand respect des règles de protection est fortement préconisé. À ce titre, il peut être intéressant de se référer aux conditions d’utilisation des produits utilisés. Cela figure le plus souvent sur les étiquettes.

2)  Vider entièrement la salle de bain

Avant d’entamer le travail de peinture, il est indispensable d’évacuer tout objet de la salle d’eau. On veillera également à supprimer toute étagère,   porte serviette, porte-rouleau de papier   toilette. Pour remonter en temps utile l’ensemble de ces éléments, on veillera bien entendu à conserver précieusement toutes les vis et accessoires.

3) La préparation des surfaces

Avant de se lancer dans le travail de repeinte, il est indispensable de combler les fissures et de gratter la peinture écaillée à l’aide d’un grattoir.   On bouchera avantageusement les trous en utilisant un enduit adapté qui résiste à l’eau. Quand la surface est sèche il suffit alors de la poncer de sorte à la rendre parfaitement lisse. Ensuite on peut poncer légèrement les boiseries peintes de telle sorte que la nouvelle peinture murale adhère le plus   efficacement possible.

4) Le nettoyage des surfaces à repeindre

La procédure est simple :   il suffira d’utiliser une solution détergente ou encore un savon décapant pour supprimer la graisse. S’ensuit un rinçage simple à l’eau claire et froide. Par cette action, on retirera les résidus de poussière laissés à l’occasion du ponçage. C’est ce qui permettra à la peinture d’adhérer correctement.

5) Protéger le sol

À l’aide de bâches ou de draps il s’agira ensuite de protéger l’ensemble des meubles et du sol de la salle de bain. On peut également emballer le pommeau de douche et les robinets dans de petits sacs plastiques qu’on referme attentivement avec un adhésif. Si on ne repeint pas le carrelage mural, penser alors à poser un adhésif en bordure de ce carrelage.   Ainsi vous êtes assuré que le carrelage ne se trouvera pas taché par la nouvelle peinture.

6) Préparation des outils et de la peinture

Compte tenu de l’humidité propre à une salle de bain, il est toujours recommandé d’utiliser une peinture spéciale pour la salle de bain. Ces peintures spécifiques ont pour propriété d’améliorer la résistance aux moisissures ainsi qu’un bon comportement général face à l’humidité. En terme d’équipement, rien de compliqué  : On utilisera tout simplement un petit pinceau pour les angles et un rouleau pour les surfaces plus grandes. Pour les retouches éventuelles on utilisera également un pinceau.

7) Repeindre le plafond

On conseille en général de commencer par le plafond.  De la sorte, en cas de coulure, la peinture ne se déposera que sur des surfaces non peintes. Il est facile dans cette hypothèse d’essuyer la surface incriminée et de repeindre par-dessus plus tard. Dans l’hypothèse où le mur et le plafond sont de couleurs différentes, il s’agira de peindre finement les angles, cela pour obtenir un résultat parfait.

8) Repeindre le mur ou le carrelage mural

L’étape suivante sera la repeinte des murs. Travaillez finement et prenez le temps nécessaire.   Si vous peignez le carrelage n’oubliez pas de choisir une peinture spécifiquement adaptée à l’humidité et aux moisissures.

9) La peinture des boiseries

Il est recommandé de démarrer par le centre de la pièce puis de peindre à partir de là de telle sorte à minorer les risques de toucher une surface peinte fraîchement. Ainsi pour peindre les boiseries, l’ordre logique serait : Cadre de fenêtre, ensuite rebord de fenêtre, plinthe en dernier, puis les cadres de portes.

10) Remettre la salle de bain en place

Lorsque le travail de peinture est effectué, il convient de laisser sécher le temps prescrit par le fabricant de la peinture. Se référer pour cela aux indications sur le pot de peinture lui-même. On replace pour finir délicatement les meubles en veillant à ne pas griffer ou effleurer les surfaces fraîchement peintes.   Voilà  ! Vous avez une salle de bain toute neuve !